L’équipe Vitellin est très fière de vous annoncer que nous venons de recevoir une nouvelle qualification RGE

Certificat QUALIBAT RGE 5311 :

Installation de Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC)

en habitat individuel, collectif et tertiaire inférieur à 1000m2

Une entreprise « Reconnue Garant de l’Environnement » est une entreprise qualifiée qui a fait la preuve de son efficacité dans le domaine de l’amélioration énergétique des logements.

Vitellin est aussi RGE:

RGE 7121 Isolation thermique et acoustique par soufflage (combles perdus)

RGE 7122 Isolation thermique par l’intérieur (Isolation par l’intérieur des murs ou rampants de toitures ou plafonds, isolation des planchers bas)

Vitellin est référencé dans l’annuaire des entreprises RGE de France Renov’ et de Toulouse Métropole Rénov’(Maison de l’énergie) ; nous avons signé la  charte d’engagement pour les professionnels de la rénovation énergétique de l’habitat privé ; Vitellin est aussi membre d’Envirobat et Plan Bâtiment Durable en Occitanie, association d’acteurs du bâtiment engagés pour la décarbonation et l’aménagement durable.   »

Chez Vitellin nos experts trouvent la meilleure solution pour obtenir un confort thermique optimal tout en préservant l’environnement et en maîtrisant vos dépenses énergétiques car n’oublions pas que « L’énergie la moins chère et la plus propre est celle que l’on ne consomme pas ».

… Comment être moins sujet à l’augmentation des prix de l’énergie tout en préservant notre confort ?

C’est-à-dire, comment arriver à maîtriser la température des pièces en fonction de leurs occupations et leur utilité, tout en optimisant la qualité de l’air intérieur?

Pour cela 3 règles :

  1. Optimiser l’isolation de l’enveloppe du bâtiment tout en supprimant les ponts thermiques ;
  2. Assurer que le bâtiment ait un bon niveau d’étanchéité à l’air.
  3. Respecter les principes hygiéniques de renouvellement d’air.

L’installation d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC) est indispensable pour permettre de  vivre dans une habitation non polluée, avec un taux d’humidité régulé.

Réguler l’ évacuation de l’air vicié d’une pièce occupée assure une meilleur longévité du bâti et préserve ses occupants des polluants intérieurs: composés organiques volatiles (COV), des microparticules (MP) et du dioxyde de carbone (CO2),  tout en contrôlant les déperditions de chaleur.

Pour en savoir plus sur le fonctionnement de la VMC, https://vitellin.fr/qualite-de-lair-interieur-vmc/

 

Retrouvez l’interview de Bruno Cabanis notre responsable d’agence, consultant chez l’Association des propriétaires et des copropriétaires.

J’envisage d’isoler ma maison par l’intérieur. L’artisan me parle du soin à apporter au renouvellement de l’air ; de quoi s’agit-il ?

« Le renouvellement de l’air dans les habitations est primordial pour la santé des occupants et pour protéger les matériaux de construction de l’humidité. Un renouvellement d’air non maîtrisé peut-être à l’origine de maladies respiratoires, de déperditions énergétiques et d’installation de points de rosée.

La rénovation de l’isolation d’une maison, que ce soient des murs, des sols, des combles aménagés ou perdus, modifie la circulation de l’air au sein de l’habitation car ces travaux étanchéifient le bâtiment et de ce fait modifient la circulation de l’air.

Que faut-il faire :
– Assurer un air entrant pur dans les pièces de vie (chambre, salon, salle à manger, entrée).
– Maîtriser l’extraction d’air vicié (humide) par des bouches placées dans les pièces humides, (cuisine, WC, salle de bain, cellier).

Pour être certain de bien maîtriser le renouvellement d’air de son habitation, il faut installer une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) simple ou double flux.

La VMC la plus installée en rénovation est la VMC simple flux Hygro B (hygroréglable), car plus facile à poser. Les travaux se décomposent en trois étapes :
1. Changement ou installation du bloc de VMC, généralement positionné dans les combles.
2. Installation des bouches d’extractions intelligentes (type B) qui s’adaptent au volume d’air à extraire en fonction de la teneur en humidité dans les pièces humides.
3. Installation de grilles intelligentes sur les huisseries des pièces sèches ou de vie.

La VMC double flux sera plus adaptée à des maisons neuves ou dites « passives » ; elle permet des gains énergétiques importants grâce à son système d’échangeur qui récupère la chaleur de l’air extrait pour la transférer à l’air soufflé provenant de l’extérieur. Le système fonctionne par l’intermédiaire de bouches d’extraction qui aspirent l’air vicié des pièces humides de votre logement et des grilles de ventilation qui font entrer de l’air neuf, filtré et épuré, provenant de l’extérieur, dans vos pièces de vie.

Les bonnes pratiques :
– Une VMC doit-être accessible pour assurer sa maintenance
– Les gaines permettant la circulation de l’air doivent-être isolées
– La sortie d’air d’une VMC doit être raccordée à l’extérieur. »

Articles associés

Reconnu Garant de l'Environnement (RGE) est un label de preuve de compétence et d'excellence dans le domaine de l'amélioration énergétique des logements.
Nous utilisons des cookies pour vous donner la meilleure expérience. Vous pouvez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons ou les désactiver dans les paramètres de confidentialité.
AccepterLes Paramètres De Confidentialité

GDPR

  • Consentement cookie

Consentement cookie